• Ca fait un mois que je veux écrire cet article

    Six heures. Le réveil sonne. Ce matin, le blogueur est fatigué. Comme tous les lundi matins. Ce matin, comme tous les autres matins depuis trois semaines, le blogueur est en manque d'inspiration. Il se lève doucement et se rend compte que, encore une fois, il a oublié de préparer ses habits la veille au soir. Pas grave. Il est courageux, il fait un effort surhumain et va le chercher deux mètres plus loin dans le placard. Il se rend dans la cuisine, remplit le réservoir d'eau de la machine a café et attend. Il se dit qu'il pourrait écrire un article sur le temps de chauffe trop long des machines Nespresso, mais c'est pas assez intéressant et il n'y a pas assez de matière. Il fait son décafféiné, sort deux tranches de pain du congélateur et les met à griller. C'est bon le pain et la confiture. C'est excellent. Voilà, tout est prêt. Il a sa cuillère, son café, le sucre, le pain, le verre, l'eau et la confiture de... de... de fraise ?! Et voilà ça recommence, à chaque fois il oublie un truc. Après son très long petit déjeuner de dix minutes il va se brosser les dents. Puis il va chercher son iPod et ses écouteurs, et là, enfin, il peut avoir un peu de détente. Il écoute la nouvelle émission d'Europe1, Faites Entrer L'invité, qu'il affectionne particulièrement parce qu'une émission lui fait cinq matins. Mais c'est déjà l'heure de partir. Il cherche son sac, repose son iPod et en voiture ! Et là, il y repense, il se dit à nouveau qu'il doit écrire quelque chose. Mais rien ne lui vient. Alors il écoute la radio. Il descend, arrive au collège quand un bus passe a côté de lui. L'avantage du bus, c'est que, même si ça pue, tu as deux secondes de chaleur, et c'est bien quand on a froid. Il a peut être un contrôle de maths, peut être pas. De toute façon, ça ne changera rien. Premier cours, musique, où le prof essaie de faire passer des exposés de dix minutes mais à chaque fois il s'y prend dix minutes avant la sonnerie. S'il arrive à faire passer tout le monde avant les vacances d'été, ce sera impressionnant. Les cours passent. Le blogueur se dit qu'il pourrait écrire quelque chose sur la prof d'espagnol qui veut faire apprendre à la classe six temps, difficiles de surcroît, en trois semaines à des élèves qui en ont appris quatre en trois ans. Non. Anglais, arts plastique, les heures passent. Le repas vient, comme d'habitude, ce n'est pas super, mais ça remplit le ventre, c'est bien de manger avec ses amis. Puis club informatique, où "l'animateur", un autre ami, utilise la vidéoprojecteur pour afficher le site du club en mode gel. Aucun interêt. Là, le blogueur lit d'autres blogs et pense au sien. Et ça l'embête. Plus que tout. Mais déjà c'est l'heure de retourner dans la cour. A voir les cahiers ouverts sur la table sous les escaliers, un contrôle de mathématiques doit, en effet, être prévu pour cet après midi. En maths, le blogueur gère, c'est pas le contrôle sur la trigonométrie qui va lui faire peur. D'ailleurs, il est tellement facile qu'il finit une demi-heure en avance par rapport aux autres. Il a le temps de réfléchir, mais rien. RIEN ! La cloche sonne, c'est la fin de cette journée. Dans le bus, il pense, il a une idée. Il n'a pas une idée, non, il a LA idée. (Oui, LA idée parce que ça le fait plus que L'idée.) Il se dit qu'il pourrait écrire un article racontant ses problèmes d'inspiration, et qu'en plus ça lui ferait un article assez long. Mais en arrivant chez lui, il oublie. Il oublie, chaque jour, il se dit "Ah non, je le ferai demain". Pour un travailleur, la semaine a sept jours, pour un blogueur comme lui, elle a sept demains. Mais le problème, c'est que sept, c'est bientôt le nombre de visites qu'il va avoir pas an s'il n'écrit rien. Alors il repousse, il repousse jusqu'à aujourd'hui. Vous connaissez la suite.

    « Oups ! Les gens en savent trop, Facebook sort sa page magique...Je l'avais dit ça (ou en tout cas je l'avais pensé !) »

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :